STRUCTURE ET FONCTIONNEMENT

Le Programme de participation citoyenne est actif depuis 2014 en Estrie.

Depuis son implantation à l’échelle locale, il s’est bâti sur une structure d’autofinancement (autonome).

Néanmoins, nos récentes discussions avec le gouvernement du Québec ont pour but de faciliter l’implantation du programme en l’accompagnant d’une contribution financière qui permettrait aux organismes qui le souhaitent, d’élargir leur panier de services en y intégrant notre programme.

Si vous souhaitez manifester votre intérêt à l’égard de l’implantation du Programme de participation citoyenne dans votre région, nous vous invitons à remplir le questionnaire suivant pour soumettre votre candidature. Un suivi est effectué auprès de chacun des organismes qui complètent le formulaire.

Le Programme de participation citoyenne a retenu l’attention des médias. Regardez la revue de presse.

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter !

David Caron
Directeur général, Le Groupe Probex

CONTEXTE

Lorsque la scolarisation est terminée (21 ans) ou à la suite d’un nouveau diagnostic, d’un accident ou d’un traumatisme, de nombreuses personnes se retrouvent limitées dans le maintien de leurs acquis, l’actualisation de leur potentiel et leur épanouissement.

À défaut de pouvoir compléter un parcours d’intégration à l’emploi (adapté/subventionné), un grand nombre de personnes handicapées ne peuvent mettre à profit leurs capacités dans les structures actuelles et jouir d’un projet de vie significatif. 

Dans sa mise à jour du 7 octobre 2021 , le gouvernement du Québec mentionne que près de 45 % des personnes handicapées de 15 à 64 ans sont actives sur le marché du travail.

Quelles sont les options qui s’offrent au 55% de personnes handicapées qui, malgré leur potentiel et les mesures soutenantes misent en place, n’arrivent pas à stabiliser un projet de vie sur le palier de l’emploi?

L’Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ) souligne dans ses publications que selon l’Enquête canadienne sur l’incapacité (ECI) environ 1 053 350 personnes au Québec, âgées de 15 ans et plus ont au moins une incapacité.

De ce nombre, 52% ont un besoin d’assistance dans les activités de la vie quotidienne de base ou domestique.

Accéder à l’emploi représente assurément une finalité qui permet aux individus de s’épanouir. Il est toutefois essentiel comme collectivité de générer de nouvelles voies de passage à l’épanouissement humain et à l’actualisation du potentiel de tout ceux et celles pour qui le marché de l’emploi n’est pas une avenue possible.

Enfin, dans son évaluation de l’efficacité de la politique gouvernementale À part entière , l’Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ) fait état de constats et de recommandations qui confirment la nécessité de poursuivre nos efforts collectivement afin d’innover et de permettre au plus grand nombre d’accéder à un projet de vie et à une participation citoyenne active et significative.

En considérant ce contexte, le Programme de participation citoyenne a précisément pour fonction de mettre en place une structure de collaboration qui permet d’actualiser et d’intégrer la contribution des individus qui sont présentement disqualifiés pour un emploi de façon temporaire ou permanente en raison de certaines incapacités principalement liées à leur manque d’autonomie, de stabilité psychologique et physique.

PRÉSENTATION

Nous présentons ici les principaux éléments de la structure et du fonctionnement du Programme de participation citoyenne. Pour connaitre ses fondements et ses orientations, nous vous invitons à consulter ce lien.

« Apprendre à pêcher plutôt que d’offrir du poisson! »

Le programme a pris racine dans notre mission sociale qui vise à contribuer à améliorer la qualité de vie des individus et ce, de façon durable. Pour ce faire, nos interventions visent à permettre à chaque personne de prendre ou re-reprendre un plein pouvoir sur ses choix de vie (empowerment) à travers des apprentissages expérientielles, dans un contexte normalisant. La responsabilisation étant un élément déterminant dans l’épanouissement humain.

Il existe actuellement au Québec de nombreux programmes portés par divers organismes dont l’objectif vise à favoriser l’employabilité et l’insertion socioprofessionnelle de personnes vivant avec des limitations fonctionnelles. Le Programme de participation citoyenne s’inscrit en complémentarité avec eux et se distingue par le fait que sa raison d’être n’est pas d’accompagner les individus vers une finalité définie (ex.: emploi) mais plutôt de concentrer notre attention sur le processus de développement et de formation qui leur permettront ensuite d’élargir leurs possibilités dans toutes les dimensions de leur vie. 

« Pour toutes les personnes accueillies au Programme de participation citoyenne, la première motivation à leur admission en stage n’est jamais la recherche d’un moyen d’améliorer leur situation financière, mais bien d’améliorer leur situation de vie! »

David Caron, directeur général du Groupe Probex

1er VOLET

BESOINS SOCIAUX: L'épanouissement humain d'abord!

La grande innovation sociale du Programme de participation citoyenne se trouve dans la relation qu’il établit entre des besoins sociaux et des besoins d’affaires réels. Il favorise une interaction positive dans les solutions qui émergent en réponse à ces deux besoins et dans leur solidarité à l’égard de l’épanouissement de chacun d’eux.

Les principaux besoins sociaux ciblés par le programme sont liés au développement de base et au maintien des acquis de l’individu:

  • Autonomie à la vie quotidienne (AVQ)
  • Autonomie à la vie domestique (AVD)
  • Autodétermination / affirmation de soi
  • Estime personnelle / confiance en soi
  • Habiletés sociales
  • Gestion/changement de comportements/habitudes
  • Stabilité émotionnelle
  • Hygiène de vie / horaire
  • Affiliation sociale / socialisation
  • Activation / sentiment d’utilité
  • Vie citoyenne

Pour répondre aux besoins sociaux ci-haut de façon durable, cela exige du temps. Il est essentiel que l’individu consacre ses efforts et ses énergies à l’atteinte de petites et parfois de grandes victoires à chaque jour.

Le cycle d’apprentissage (rétroaction) doit se faire sur une courte durée si l’on veut pouvoir insérer la répétition et le renforcement positif qui font partie intégrante de notre approche éducative.

Enfin, dans le but de générer des dispositions d’apprenant, chaque participant est admis au programme dans une formule stage qui correspond aux objectifs de développement spécifiques à chacun. Ainsi, chaque participant a un statut de stagiaire. La durée des stages varient également en fonction des objectifs à atteindre et les stages sont renouvelables de façon à pouvoir en faire un projet de vie permanent qui assure la réponse aux besoins de l’individus tout au long de sa vie active après la scolarisation (21 ans).

2e VOLET

BESOINS D'AFFAIRES: Un prétexte à l'inclusion sociale!

Bien que les besoins sociaux soient toujours prédominants sur les besoins d’affaires, ces derniers sont à la base des orientations et essentiels à la mise en place du Programme de participation citoyenne.

Comme le reflète le nom du programme, l’une de ses grandes orientations consiste à offrir un nouveau rôle citoyen à toute personne qui souhaite participer activement, dans le respect de ses limites, à des projets utiles à la société.

Pour répondre aux enjeux importants de main d’oeuvre dans les secteurs manufacturier et agricole, notre société se prive actuellement d’un potentiel sous-estimé à même sa population. 

« Dans les PME nous n’avons pas les ressources et les compétences nécessaires afin d’offrir l’encadrement dont les stagiaires ont besoin pour s’intégrer à nos activités. Être une entreprise partenaire du Programme de participation citoyenne c’est vraiment fantastique! C’est gagnant/gagnant! »

Lise Compagna, présidente de Bois Ouvrés Waterville

Comme c’est le cas pour les programmes d’employabilité et d’insertion socioprofessionnelle, il existe également des programmes intégration sociale et des activités de types socio-communautaires, thérapeutiques ou occupationnelles. Cela dit, la nature même du programme implique que chaque projet en soit un qui soit utile et nécessaire à réaliser pour les entreprises partenaires du programme.

Dans l’alignement de la vision du développement continue du participant au programme, chaque projet d’affaires se transforme en plateau de formation. Bien que la grande majorité des plateaux de formation se vivent chez les entreprises partenaires, il peut y avoir certains projets d’affaires, nécessitant peu de logistique et d’équipement, qui soient réalisés dans les locaux des organismes. Ces projets offrent souvent une participation encore plus inclusive.

Enfin, il n’existe évidemment aucune attente de rendement ou de productivité envers chaque stagiaire. Les tâches à réaliser sont au service des apprentissages expérientielles. Il s’agit à nouveau de la 3e composante de notre approche éducative.

CRITÈRES DE RÉUSSITE

Enfin, les critères de sélection des organismes à cette première phase d’implantation du Programme de participation citoyenne expriment davantage des conditions de réussite plutôt que des indicateurs mesurables. Ainsi notre démarche tient compte de la qualité des informations exposées dans le formulaire d’inscription et des informations contenues sur le site web de l’organisme et sur ses réseaux sociaux.

Les compétences et les forces recherchées sont:

  • Une mission et des interventions axées sur l’amélioration de la qualité de vie des gens
  • Démontrer de l’intérêt pour l’entreprenariat social
  • Faire preuve d’une grande ouverture d’esprit et être stimulé par l’innovation sociale
  • Exercer un leadership et un rayonnement positif dans sa communauté
  • Ressources humaines ayant une bonne capacité d’adaptation

CONCLUSION

Le Programme de participation citoyenne n’a pas la prétention de pouvoir répondre à tous les besoins sociaux et à tous les besoins d’affaires. Toutefois, il ne cache pas ses ambitions et son intérêt à contribuer à l’innovation sociale qui permettra à notre collectivité plus vulnérable d’accéder à un nouveau rôle citoyen.

Ainsi, même si la perspective positive de cet effort collectif permettait ne serait-ce qu’à 5% de nos citoyens en situation d’handicap de bénéficier d’un nouveau projet de vie significatif et stimulant, cela représente déjà un peu plus de 50 000 personnes dont la vie pourrait être transformée et qui pourraient contribuer, dans le respect de leur réalité, à des projets de société.

Découvrez le Programme de participation citoyenne en action!

La mission de votre organisme est dédiée à des personnes vivant avec des limitations fonctionnelles et vous aimeriez intégrer le Programme de participation citoyenne à votre panier de services?

REMPLISSEZ CE FORMULAIRE